Une essentielle Tchîtchèye

Jeudi dernier nous avons avons eu le plaisir d’écouter Jacques Warnier, amoureux du wallon et amanimateur de “Li size walone

En introduction un texte de Nicolas Defrecheux, chanté par Edith Piaf, nous donne un avant goût de toute la poésie qui va se dégager de cette heure.

Comme l’a dit Julos Beaucarne “Le wallon, c’est le latin venu à pied du fond des âges” et pour en illustrer toute son amplitude, Jacques Warnier nous a proposé une vidéo de l’UNESCO, d’utilité publique.

Car l’importance du language, c’est ici toute la valeur essentielle du wallon.  C’est un bout de notre histoire, de notre culture, et ce dialecte, est ce qui nous unit dans notre civilisation.

 

Mais pas de panique, cette petite futilité qu’est le wallon se retrouve partout et reste accessible sous bien des formes comme cette de

Jackie Myrhiam et Emile Sullon.

Malgrés les aléas de la modernité, une prédominance bien justifiée du français, il ne faut pas oublié à quel point le wallon est beau, présent et essentiel.

 

 

C’est la rentrée!

Comme chaque année, c’est la Rentrée!

Notre pretite structure relève alors de nouveaux défis, avec de nouveaux projets.  Nous tentons aussi aussi d’améliorer sans cesse les activités que nous aimons.  En septembre, cap sur Liège et le thème du Wallon.

Voici donc notre prochain agenda:

Le dimanche 2 septembre de 8h à 14h30
Grand Vide dressing de Sainte-Walburge, par l’association de parents des Trois Jardins.

Le jeudi 6 septembre 2018 à 13h
Conférence « Détecter et éviter les dangers dunet » Par Mobi’tic de la Province de Liège

Le jeudi 13 septembre 2018 à 19h30
« Le Wallon, essentielle tchîtchèye» par Jacques Warnier

Le jeudi 20 septembre 2018 à 14h
« A la découverte d’Outremeuse» par Michel Charlier

Le jeudi 27 septembre 2018 de 13h à 16h
NOUVEAU : Tables de conversations en wallon « Chal on d’jase wallon Le cercle du wallon retrouvé »

Le samedi 29 septembre de 9h à 16h
Atelier créativité

Le 4 octobre 2018 à 13h
Installer et utiliser un lecteur de carte d’identité électronique (eid) Par Mobi’tic de la Province de Liège.

Le jeudi 10 octobre 2018 de 13h à 16h
NOUVEAU : Tables de conversations en wallon « Chal on d’jase wallon Le cercle du wallon retrouvé »

Le jeudi 18 octobre 2018 à 19h30
Banneux, une réalité. Oui mais laquelle ? Par Robert Ruwet

Le jeudi 25 octobre 2018 à 14h
« Le Monde est une chanson» par Guy Delhasse.

Le samedi 27 octobre de 9h à 16h
Atelier créativité

Le dimanche 4 novembre de 9h à 13h
Bourse aux jouets, puériculture et vêtements d’enfants

Le jeudi 8 novembre 2018 de 13h à 16h
NOUVEAU : Tables de conversations en wallon
« Chal on d’jase wallon Le cercle du wallon retrouvé »

Vernissage le 9 novembre à 19h
Exposition les 10 et 11 novembre 2018 de 14h à 18h. Marché de l’art « Mettez de l’art dans votre panier »

Le jeudi 15 novembre 2018 à 14h
L’Ombrie : ses fresques, ses saints, ses bourgs hauts perchés» par Jean Kokelberg.

Le 22 novembre 2018 à 13h
Utiliser le « cloud » pour stocker et partager des documents . Par Mobi’tic de la province de Liège

Le jeudi 20 décembre 2018 de 13h à 16h
NOUVEAU : Tables de conversations en wallon
« Chal on d’jase wallon Le cercle du wallon retrouvé »

Le 6 décembre 2018 à 13h:
Acheter et vendre en ligne, c’est facile ! Par
Mobi’tic de la province de Liège

 

Attention, certains évènements sont sur réservation obligatoire.

De plus, restez vigilants, de nouvelles surprises arrivent

Atelier créativité

Atelier créativité

Le samedi 29 septembre de 9h à 16h

Le samedi 27 octobre de 9h à 16h

Attention, vous passez quand vous voulez. 

 

Comme chaque mois, notre maison ouvre ses portes à un groupe de férus de créativité : patchwork, broderie, laine, collages …..

Ce n’est pas un cours mais un atelier d’entraide.  Vous manquez d’idées ?  Vous désirez apprendre de nouvelles techniques ?  Une fois par mois, vous pouvez pousser la porte de la Place Sainte-Walburge.  Que vous soyez libre l’après-midi ou en matinée, pour des conseils ou pour montrer votre savoir-faire.  Nous vous proposons un espace propice à l’inventivité.

Renseignements au 04/225 00 31 ou 0498/33 98 00

Solstice

Chère Amie, Cher Ami,

 

Au moment où je t’écris ces mots, nous sommes toujours en route vers le zénith, le jour le plus long, le moment de la pleine lumière. (Sans doute l’aurons-nous d’ailleurs dépassé lorsque tu me liras)

Après cet instant si infime qu’il ne peut se percevoir comme séparé de son avant et de son après, aspiré par le cycle des saisons auquel nos vies sont, comme lui,  associées, nous retournerons vers l’hiver, le moment de la faible lumière mais aussi celui où le fond est atteint, le sillon profond… là où se trouvent les germes de vie qui prendront le relais pour conduire le monde vers une nouvelle apogée.

Il en est ainsi de tout ce qui est.  Si l’on en imagine le midi plein de notre vie autour de quarante-cinq ans d’existence, nous sommes pour la plupart d’entre nous, sur le chemin de la lumière qui faiblit…  qui faiblira de plus en plus nous conduisant … Ne parlons pas de mort, ce serait presqu’indigne de notre laïcité,  disons plutôt : « nous emmenant naturellement vers le moment où nous aurons à accomplir le geste le plus altruiste de notre « être » : accepter de rejoindre le fond du sillon et y pousser la vie naissante en germination à courir vers la pleine lumière. »

Il y a sans doute deux manières d’appréhender cette ultime étape : nous lamenter égoïstement sur notre impermanence ou bien accepter que nous avons été nous aussi des jeunes pousses que nos précédents, un jour, ont poussé vers la lumière.

Sans aucune tristesse, avec toute la sérénité qui convient à l’instant où l’on se donne et même la joie d’être restés positifs, continuons à vivre pleinement et profitons au mieux de la grâce que nous accorde le destin en nous réunissant encore pour partager nos convictions. Ainsi nous aurons cultivé la générosité, la solidarité, l’égalité qui nous habitent déjà et ont fait de nous de vrais laïques.

 

A bientôt Chère Amie, Cher Ami, en te remerciant de l’attention que tu veux bien accorder à mes modestes pensées.

 

                                                                                                                             Francis

Italia Bellissima

 

Italia Bellissima

 

C’est toujours avec un vif plaisir que nous accueillons le professeur Jean Kokelberg à nos séances « Découvrir le monde ».

Chaque fois qu’il se présente, il nous fait rêver par ses parcours touristiques et nous donne envie de découvrir les contrées et villes qu’il visite.

Jeudi, il a promené un nombreux public à travers l’Emilie italienne en empruntant la via Emilia.  A Bologne, il nous a pris par la main afin de nous conduire au centre de la ville en circulant sur les trottoirs couronnés de portiques. Nous avons pu admirer de nombreux palais ainsi que la première université d’Europe.

Cerise sur le gâteau, comme récompense, il nous divulgué la fameuse recette de la sauce al ragû accompagnant les spaghettis et appelés sauce bolognaise.

Nous reprenons la route vers Modène.  Ville célèbre pour son vinaigre balsamique et ses constructions automobiles telles que Ferrari et Maserati, fleurons de la fine mécanique italienne.  Après une visite du musées Ferrari, nous rejoignons >Parme qui sera le terme de notre périple en Emilie.

Parme s’offre à nous : aristocratique et théâtrale. Nous la connaissons surtout pour son fromage et son délicieux jambon pour lequel notre conférencier, vêtu de blanc, nous a expliqué toute la préparation salée ainsi que le séchage afin d’obtenir un produit de haute qualité dont nous nous régalons tous.

Un grand merci à Monsieur Kokelberg pour nous avoir fait rêver encore fois encore

Jean de la Marck

Nous aurons le plaisir de revoir Monsieur Kokelberg le jeudi 15 novembre à 14h pour une conférence intitulée « L’Ombrie : ses fresques, ses saints, ses bourgs hauts perchés ».

“A la Lumière de Diderot, d’un siècle à l’autre”

La Maison de la Laïcité de Sainte-Walburge asbl vous invite à la conférence débat

 

“A la Lumière de Diderot, d’un siècle à l’autre”

 

Par Thierry Roland

Professeur de français à l’Athénée Royal Air Pur de Seraing.

 

 

Le jeudi 14 juin 2018 à 19h30.

 

 

“Soucieux de travailler au progrès de l’humanité en favorisant l’accroissement des connaissances de ses semblables, Diderot, on le souligne souvent, consacre 25 ans de sa vie à diriger l’Encyclopédie, dans le cadre d’une lutte contre l’obscurantisme. Auparavant, il avait ouvert le débat philosophique, en matérialiste athée, par l’audacieuse Lettre sur les aveugles. Il fut aussi, on le sait moins, un critique d’art fécond, très personnel et novateur. Son chef-d’œuvre, Jacques le fataliste et son maître, cristallise son génie et sa quête de liberté dans une forme romanesque marquée par la subversion (philosophique, sociopolitique et littéraire).”

 

Dès lors, quelles sont les résonances d’une œuvre, exceptionnellement tournée vers le bonheur et l’émancipation des hommes, dans un 21ème siècle peu respectueux de l’héritage des Lumières?

 

 

A la Maison de la Laïcité du quartier de Ste-Walburge

A l’école communale Justin Bloom

Place Ste-Walburge, 1,

4000 Liège

 

Renseignements :

                                      04/233 50 71    0473/53.06.72                                      Entrée Libre