Cuba entre charmes et espoirs

Par DEBOUNY Edmond
Inspecteur honoraire de l’enseignement fondamental.

Cuba entre charmes et espoirs

Le 9 mai 2019 à 14h.

La plus grande ile des Caraïbes dont le cœur bat officiellement au rythme de la révolution mythique des années cinquante. Un peuple courageux qui, dans des conditions matérielles difficiles, rêve d’un avenir plus prospère et attend un apaisement avec le voisin américain. Des cités chatoyantes, témoins de la colonisation espagnole, des plages paradisiaques, la canne à sucre, le rhum et les cigares omniprésents, la fête et les danses, les limousines américaines des années cinquante… un voyage dépaysant dans un pays chaleureux, fier et accueillant ! Les portes d’un avenir meilleur vont-elles enfin s’ouvrir pour l’ancienne colonie espagnole puis américaine qui a lutté depuis 1868 pour son indépendance ?

Rendez-vous à l’Ecole communale Justin Bloom

Place Sainte-Walburge 1

4000 Liège.

Toutes ces séances bénéficient du concours du service de la Culture de la Province de Liège.

Bus 70 et 71 (pl.St-Lambert – Vottem Milmort et Rocourt), arrêt église Ste-Walburge.

Pour toutes les séances :

P.A.F. 4€

Les séances sont gratuites pour les membres de la Maison de la Laïcité en ordre de cotisation.

Renseignements :

04/233 50 71 – 0473/53 06 72 – ml.saintewalburge@gmail.com

Aufray capitaine du Santiano

La Maison de la LaÏcité de Sainte-Walburge vous invite à la conférence débat

‘ Aufray, capitaine du Santiano ‘.

Par Guy Delhasse

ecrivain et chroniqueur musical à la Revue Générale. Passionné par la chanson francophone et les Beatles. Six livres publiés en France et en Belgique.

A partir du livre Aufray, ses chansons au coin du feu, voici le récit d’un phénomène unique de chansons transmises de génération en génération sans faiblir. Sans oublier ‘ le tournant de la chanson française ‘, l’album mythique Aufray chante Dylan, 50 ans plus tard et toujours là. Vivant et en forme, le capitaine Aufray ouvre ses voiles aux mystères des populaires Santiano, Stewball et autres Debout les gars. Une conférence joyeuse, qui ranime nos jeunesses passées au coin du feu, et agrémentée de quelques chansons en direct à la douze cordes.

Atelier “Rempotons nos orchidées

Des orchidées.

Un grand merci à José Delré pour ce résumé et sa gentillesse.

Près de 500 espèces d’orchidées en Europe ? Elles sont discrètes et vivent en des lieux peu fréquentés. La plus « connue »,le Cypripédium est alpestre.

Les plus commercialisées sont exotiques telles les Phalaenopsis, les Oncidiums, les Dendrobiums, les Cambrias, Les Cymbidiums et jadis, les Cattleyas.

Les espèces botaniques sont protégées, et restent sensibles aux variations climatiques de leur milieu d’origine. (photo-, thermo- et hydro-périodisme)

Les variétés hybrides sont peu sensibles aux périodismes, leurs floraisons sont plus abondantes (par la sélection) et de plus longue durée. (faible fertilité)

ESPECES BOTANIQUES ESPECES HYBRIDES
Récoltées dans la nature puis cultivées par des spécialistes Produites par des croisements intergénériques et interspécifiques ou des techniques mutagènes.
Petites fleurs fécondes Plus grandes fleurs
Floraisons courtes Floraisons longues voire répétées
Vite fécondées par les insectes Fécondation peu probable (hybrides et absence d’insectes fécondateurs)
Existence liée à leur biotope. Existence due aux Orchidophiles
Phases végétatives et génératives courtes. Croissance et floraison élégantes parfois toute l’année
Appréciées des seuls spécialistes et amateurs. Multipliées industriellement.  
Peu ou pas commercialisées. Hypercommercialisées
Très sensibles aux périodismes PHOTO – THERMO – HYDROPERIODISME. Faible sensibilité aux périodismes dûe aux hybridations et mutations.

Les soins à la maison

  • Beaucoup de lumière, mais pas le soleil direct de mi-mars à fin septembre.
  • Les nébulisations d’eau tempérée les boostent au réveil de la croissance.
  • Tuteurer ou non ? Un choix, pour le transport d’abord, …

Les engraisUniquement en phase de croissance, le lendemain d’un arrosage (avec de l’eau de pluie), donc jamais pour des plantes en repos.

  • Deux  fois par mois, de mars à septembre, avec des engrais « orchidées »
  • Les engrais « feuilles » durant les jours croissants (de mars à fin juin), les engrais « fleurs » durant les jours décroissants (de juillet à fin septembre).

Les empotages … dans des pots un peu plus grands que celui d’origine, utilisé pour la commercialisation.

des monopodiales (Phalaenopsis, …) qui grimpent sur les troncs des arbres,

  • couper la partie morte des tiges et racines sèches,
  • placer la plante au centre du pot, transparent pour les monopodiales.( en italique ci-dessus)
  • remplir avec un substrat brut, (petits morceaux d’écorces dont celle du Pin, fibres de cocos, morceaux de tourbe) …qui retiennent l’eau modérément.
  • tapoter pour que le substrat s’introduise entre les racines, (sans tasser)
  • nébuliser le feuillage et couvrir avec un sac translucide durant 2 semaines.

des sympodiales (Paphiopedilum, …) qui rampent sur le sol dans la litière,

  • enlever les parties anciennes, jaunies et parfois fanées, qui ont jadis fleuri,
  • placer la plante contre une paroi du pot, les nouveaux bourgeons orientés vers le centre,
  • le substrat contiendra 2/3 du précédent et 1/3 d’un bon terreau universel.
  • tapoter pour que le substrat s’introduise entre les racines, (sans tasser)
  • nébuliser le feuillage et couvrir avec un sac translucide durant 2 semaines.

Multiplication des Orchidées.

  • Les semis symbiotiques et a-symbiotiques sont réalisés par des spécialistes.
  • Les boutures et divisions sont pratiquées par les collectionneurs.
  • La micro-propagation est généralisée, mais chez les spécialistes.
  • Les mutagènes physiques et chimiques sont le fait de chercheurs.
  • Une application d’une « pommade » contenant de la cytokinine (hormone) sur des bourgeons latents peut stimuler leur réveil des bourgeons latents des hampes florales, et le développement d’une petite plante ou KEIKI.         Il suffira de la détacher et de la rempoter, une fois équipées de racines.

Les parasites. On est très démuni face aux maladies qui sont rares et peu caractéristiques, donc pas toujours identifiables. Les pesticides étant interdits, certains proposent des remèdes naturels :

  • Cannelle à infuser à froid une cuiller à soupe de dans ½ l d’alcool (70%) durant 1 jour. Ce serait un bon fongicide, insecticide et acaricide. ( ?)
  • Noix de muscade à saupoudrer la surface du substrat : mêmes usages. ( ?)

Insectes et acariens : isoler les plantes dans un petit local avec un diffuseur insecticide (moustiques) durant quelques heures. (en restant présent)

Mobi’tic est de retour

Nous vous proposons des ateliers de découverte de l’informatique pour les seniors.

La Maison de la Laïcité de Sainte-Walburge a le plaisir de vous inviter à participer aux modules de formations du projet Mobi’tic de la Province de Liège.

Le jeudi 30 aout 2019 à 9h30

Qu’est-ce qu’un navigateur web ? A quoi cela peut-il servir ? Et comment s’y retrouver dans les différents navigateurs existants ?

Le jeudi 30 aout 2019 à 13h

Qu’est-ce qu’un navigateur web ? A quoi cela peut-il servir ? Et comment s’y retrouver dans les différents navigateurs existants ?

Le jeudi 5 septembre 2019 à 9h30

Utiliser un smartphone

Le jeudi 5 septembre 2019 à 13h

Utiliser un smartphone

Le jeudi 3 octobre 2019 à 9h30

Gérer ses fichiers et ses dossiers pour mieux s’y retrouver sur ses appareils

Le jeudi 3 octobre 2019 à 13h

Gérer ses fichiers et ses dossiers pour mieux s’y retrouver sur ses appareils

Le jeudi 7 novembre 2019 à 13h

Gérer ses fichiers multimédia, leur stockage et leur utilisation (conférence)

Le jeudi 5 décembre 2019 à 9h30

Apprendre ou mémoriser tout en jouant sur nos ordinateurs, tablettes et smartphones

Le jeudi 5 décembre 2019 à 13h

Apprendre ou mémoriser tout en jouant sur nos ordinateurs, tablettes et smartphones

Réservation obligatoire au 04/233 50 71 ou 0473/53 06 72.

Rendez-vous place Sainte-Walburge 1 – 4000 Liège.

GRATUIT

Gaufres de Liège à la pomme de terre

Dernièrement, j’étais en conversation culinaire avec notre chef Victor.  Tout à coup, il me demande si j’ai déjà mangé une gaufre de Liège à la pomme de terre.  Je souris et lui dis que non seulement j’ai déjà mangé une mais aussi plusieurs.  A ce moment des souvenirs me reviennent en mémoire.

Je remonte dans le temps et me voici en 1943, j’ai 9 ans.  Le pays est toujours sous l’occupation de l’armée allemande qui nous impose beaucoup de restrictions alimentaires.  Je suis dans la cuisine chez ma grand-mère maternelle, il y règne une bonne odeur de cuisson.  Et pour cause, ma grand-mère maternelle est occupée à cuire des gaufres dites de Liège et pas n’importte lesquelles puisqu’elles sont préparées à base de pomme de terre : oui vous lisez bien.  N cette période de disette, ma grand-mère très débrouillarde a trouvé une recette afin de compenser le manque d’ingrédients utilisés dans une situation normale.  C’est que nous avions régulièrement une petite douceur à nous mettre sous la dent.

Bien sûr, ses gaufres n’étaient en rien comparables à celles que nous dégustions aujourd’hui.  C’était bon, mangeable, sans plus.

N’ayant jamais participé à la préparation de la pâte, je suis incapable de vous donner la recette de ma grand-mère.  Malgré tout en fouinant un peu partout, j’ai réussi à obtenir une recette proche de celle-ci.  Aussi je me permets de vous la communiquer et, si vous avez le courage de la réaliser, je vous souhaite bon travail et bon appétit.  Voici la recette de la gaufrette pomme de terre de Liège :

  Recette de la gaufrette de pomme de terre de Liège

  • 600grs de purée sèche.
  • 600grs de farine,
  • 7 dl de lait tiède
  • 70 grs de levure
  • 100grs de beurre fondu
  • 6 œufs

Faire Fondre la farine.

Délayer la levure dans le lait tiède, verser le mélange dans la fontaine de farine. 

Ajoutez les œufs, le beurre fondu, sel, poivre, et muscade.

Mélangez ensemble petit à petit, cuire la purée à la vapeur, salez, poivrez.

Incorporez le mélange à base de farine dans la purée.

Laissez lever cette pâte pendant ½ heure.

Cuire les gaufrettes dans le gaufrier.

Réchauffez au four avant de servir…

Jean de la Marck