Editorial J85

Editorial

 

Mes Amies, mes Amis,

Aujourd’hui, mon adresse est plurielle. Ce n’est pas, en effet, à chacun d’entre vous que je voudrais parler mais bien vous inviter à me rejoindre dans mes réflexions ; peut-être, tous ensemble trouverons-nous une explication, voire une solution à la gêne qu’il m’arrive de ressentir.

Comme la plupart d’entre nous, je suis né dans un petit pays où il faisait bon vivre. A l’école, on m’a appris qu’il s’agissait de mon pays et qu’aimer son pays, c’était être patriote.

On m’a appris que si quelqu’un l’attaquait, je devrais défendre ma patrie et que c’était un honneur que d’être soldat de réserve tant que mon âge me le permettrait.

Et puis, la petite vie calme et paisible de mon enfance, les petites habitudes, les petites coutumes auxquelles je tenais tant parce que c’était les nôtres et qu’elles constituaient l’ossature parfaite de la micro société dans laquelle nous avions envie de rester ; Tout ce beau canevas dans lequel nous avions brodé notre vie me semblait menacé ; Oh ! Pas de manière brutale et violemment dévastatrice mais par ces arrivées dans mon pays de toutes ces personnes qui n’avaient pas le même langage, les mêmes coutumes, les mêmes convictions religieuses ou laïques.

Si je vous confie tout cela mes amis, c’est parce que, comme beaucoup d’entre vous sans doute, l’imposture que je ressentais clairement face à ces afflux s’est transformée en questionnement : Avais-je une raison objective de venir au monde ici plutôt qu’ailleurs… ?  J’étais là par hasard … Oui… Mais … mes parents y habitaient déjà avant moi… ! Mais eux aussi étaient tombés là par … hasard. Dès lors en vertu de quel grand principe étais-je en droit d’affirmer que ce… petit lopin (30000 kilomètres carrés… que c’est modeste !) n’appartient qu’à notre petite communauté ?

Les valeurs auxquelles j’ai voué ma vie de citoyen me donnaient mauvaise conscience.

C’est difficile, c’est vrai. On se sent un peu bousculé et même agressé.

Pourtant un élément nous rassemble : nous sommes toutes et tous autant que nous sommes, des homo-sapiens qui au terme d’une épopée de quelques millions d’années d’évolution,  vont se retrouver dans peu de temps sans doute face à une intelligence artificielle qu’ils auront créée eux-mêmes, après laquelle nous courons (consciemment ou non) alors que nous devinons quelle finira par nous submerger

N’y aurait-il pas là un énorme paradoxe ?

Soyons vigilants mes Amis, être laïques c’est aussi s’ouvrir et projeter un peu plus loin que le clocher de l’église.

Merci de m’avoir lu.

                            Francis

A la découverte du Vallon de la Légia: conférence débat ce 15 décembre 2016

« A la découverte du Vallon de la Légia »

 

Par Joseph Deleuse.

Professeur agrégé de l’enseignement secondaire, retraité.

Le jeudi 15 décembre 2016 à 19h30

La Légia du Moyen Âge est devenue un ruisseau mythique. La cité de Liège est

bien née dans le cône de déjection de la Légia devenu la place Saint-Lambert.

Depuis la fin du XVIIe siècle, le ruisseau de 1314 s’est muté en eau de galerie…:

la galerie de Coqfontaine. Tout le monde l’appelle Légia. Cette eau potable a

alimenté des fontaines, des lavoirs, a fait tourner les roues des moulins et

finalement retourne inutile à la Meuse puisqu’on l’empêche aujourd’hui de

curer les égouts.

Grâce à un montage de 200 documents pour la plupart inédits, nous

suivrons le lit de l’ancien ruisseau et découvrirons avec un plaisir ému les

vestiges des moulins et des lavoirs, les endroits originaux où ont vécu bien

des générations d’Ansois et de Liégeois. Ce sont les dernières traces encore

visibles…

Edito J83

cropped-slider1

Cher Ami,

 

Depuis le moment où j’ai quitté la vie active  – Cela fait aujourd’hui plus de dix ans – j’ai pris l’habitude, comme bien des gens de mon âge, d’aller prendre mon petit café du matin dans l’une ou l’autre brasserie.

Différents quotidiens traînant souvent sur le coin du bar, ces endroits ont pour particularité que l’on peut y entendre les commentaires les plus divers sur tous les sujets du jour : politiques, religieux, sportifs, sociaux ou financiers (j’en passe) … et cela de la part de gens de tous milieux et de tous niveaux. (En effet, contrairement à ce que d’aucun pourrait imaginer, ces petits coins où éclosent souvent l’amitié et le contact social  ne sont pas nécessairement l’apanage des « Petites gens » ainsi nommés pour des raisons très éloignées de leur taille en centimètres)

En ces lieux privilégiés donc, une constatation a attiré mon attention et suscité de ma part un intérêt croissant de semaines en semaines : Chacune, chacun… intéressés par « la vie de la cité » qu’ils commentent abondamment, ont un avis parfois partagé avec d’autres mais sur lequel en aucun cas, ils ne sont prêts à revenir.

Evoquant le principe qui veut que « tout ce qui est en-haut est pareil à tout ce qui est en-bas, je regarde et j’écoute.

A quelque niveau social, politique ou religieux que l’on se trouve rien ne change. Chacun a tendance à se persuader que sa vérité est la seule qui mérite d’être prise en compte.

Chez nous comme… et plus encore qu’ailleurs, il me paraît alors essentiel de conserver le principe de la remise en question pour éviter de glisser vers un radicalisme dévastateur que par ailleurs nous fustigeons.

Bien à toi mon Ami

                                                                           Francis

Atelier Mobi’tic 2017

2016-mobitic

La Maison de la Laïcité de Sainte-Walburge a le plaisir de vous inviter à participer aux modules de formations du projet Mobi’tic de la Province de Liège.

Nous vous offrons des ateliers de découverte de l’informatique pour les seniors.

  • le jeudi 19 janvier 2017de 13h à 15h30 : “Retoucher et partager ses photos” (10 personnes max.)

Il existe sur Internet des tas d’applications de retouche photo, découvrons-en une parmi tant d’autres, qui vous permettra d’améliorer très simplement la qualité de vos photos, de les traiter de façon plus créative grâce à l’utilisation de filtres ou de cadres, l’ajout d’autocollants, … Créer un montage n’a jamais été si simple ! Nous vous expliquerons ensuite comment stocker vos photos et créations en ligne, et comment les partager très facilement.

  • le lundi 13 mars 2017 de 13h à 15h30 : « Opter pour l’utilisation de la banque en ligne en toute sécurité » (10 personnes max.)

Un accès personnel à une banque en ligne vous permet de bénéficier de n’importe quel endroit aux multiples services offerts par les établissements bancaires. Il permet de réaliser un grand nombre d’opérations courantes en toute autonomie, sans déplacement et gratuitement. N’ayez pas peur, nous allons vous expliquer les principes à respecter pour utiliser ces services en toute sécurité.

 

  • le jeudi 27 avril 2017 de 13h à 15h30 de 13h à 16h : “Utiliser un smartphone” (atelier 10 personnes max avec leur smartphone)

Les téléphones portables actuels, dénommés « smartphones », se connectent à Internet. Ils permettent donc de naviguer sur le web, de télécharger et lire des musiques ou des films, de fonctionner comme un GPS, de gérer une boite mail et un agenda, tout cela grâce au téléchargement de nombreuses applications.

  • Le lundi 29 mai 2017 de 13h à 15h30 : “Rechercher efficacement des renseignements sur Internet” (10 personnes max.)

Internet est une source intarissable d’informations et permet de surfer sur des millions de pages. Leur contenu est divers et varié, il est parfois difficile de trouver ce que l’on cherche si l’on ne connaît pas les principes de base d’une recherche efficace sur Internet.

  • Le lundi 3 juillet 2017 de 13h à 15h30 : « Acheter et vendre en ligne, c’est facile ! » (10 personnes max.)

Internet propose de nombreux sites de vente ou d’achat d’objets en ligne : livres, vêtements, objets déco, … vous trouverez tout ! En suivant ce module, vous verrez qu’en plus, c’est simple et gratuit. C’est le moment de vider vos fonds de grenier, ou de profiter de toutes ces boutiques en ligne pour faire de bonnes affaires !

Réservation obligatoire au 04/233 50 71 ou 0473/53 06 72.

Rendez-vous place Sainte-Walburge 1 – 4000 Liège.

GRATUIT

mobitic

Marché de l’art 2016

Cliquez sur les photos pour voir la suite.

Marché de l’art 2016!