A venir

Mobitic “Acheter et vendre en ligne, c’est facile!”

Le 04 mars de 9h30 à 12h + de 13h à 15h30

La Renaissance toscane et ses génies

Le jeudi 18 mars 2021 2020 à 14h.

Mobitic : “Rechercher efficacement des renseignements sur Internet”

Le 22 avril 2021 de 9h30 à 12h + de 13h à 15h30 

Mobitic : Détecter et éviter les dangers du net

Le 20 mai 2021 de 9h30 à 12h + de 13h à 15h30

Théâtre Colonialoscopie

Le samedi 15 mai 2021 à 20h

Mobitic : Payer, acheter, vendre, transférer Peut-on vraiment tout faire de son argent sur le web?

Le 10 juin 2021 de 9h30 à 12h + de 13h à 15h30:  

SOUS RESERVE

S’informer en ligne

La Maison de la Laïcité de Sainte-Walburge vous invite à la conférence “S’informer en ligne” par le Mobitic.

Attention il reste peu de place. Réservation obligatoire!

11/02/2021 à 9h30 et 13h S’informer en ligne

Internet vous permet de parcourir les actualités du monde entier via les sites web de la presse.  Quels sont les sites sérieux?  Comment différencier les médias sérieux sur Internet. Toutes les informations se trouvent alors à portée de clic ! Venez découvrir comment consulter l’actualité de la presse écrite (locale, nationale, mondiale) et audio-visuelle (TV, radio, podcasting).

Éditorial J108

Chère Amie, cher Ami,

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette année n’aura pas été propice aux réunions chaleureuses où l’on se manifeste par de larges accolades toute l’affection que l’on ressent l’un pour l’autre.

En effet, un ennemi venu de nulle part nous a gâché la vie.

Allons ! Cela paraîtrait idiot d’aller chercher un responsable ou un coupable où que ce soit, alors que toutes et tous, sommes potentiellement concernés… au mieux par un séjour désagréable en clinique, au pire par des soins intensifs qui malgré toute la bonne volonté et la compétence des soignants, s’avèrent impuissants.

Dire ainsi que toutes et tous avons intérêt à voir la bestiole se faire neutraliser au plus vite.

Allez ! Entrons dans le vif du sujet. Au vu des informations quotidiennes il apparaît que malgré l’évolution exponentielle avérée de la maladie, (et surtout, ne pas confondre exponentielle et linéaire sous peine de mésaventures très graves. Au besoin, se renseigner[1] )  certains d’entre nous, ils ne sont pas rares, bravent ou négligent les conseils prodigués par des experts scientifiques, déjà quelquefois contrariés par d’autres responsables dont les préoccupations ne sont manifestement pas tout à fait « raccord »  organisent des manifestations amicales, chaleureuses et pour tout dire dangereuses, pensez que la petite réunion rassemble jusqu’à trois cents amis (imaginez que trois convives qui sortent positifs à la fin de la soirée risquent d’en faire deux cents cinquante après quatre jours… Prenez le nombre total de copains présents, appliquez la règle de trois et refaites l’opération… il vous faut une vingtaine de jours pour infecter un pays de dix millions d’âmes)

Il semble qu’il y ait là, un problème de relation manifeste.

Les responsables chargés de prendre les mesures pratiques pour appliquer les conseils des spécialistes compétents n’aurait-il plus la confiance de ceux qui pourtant les ont élus ?

Ou alors, faut-il considérer qu’il existe toujours au fond de l’homme des penchants si égoïstes qu’au fond, une dernière bonne soirée bien fêtée, voire arrosée vaut bien le risque d’infecter des centaines de contemporains ?

Chère Amie, cher Ami, ce petit mot pourra vous paraître un peu terre à terre.

Il m’a paru de ma responsabilité, à mon modeste échelon bien sûr, de vous livrer ce que je ressens, ce en quoi je suis convaincu d’avoir été laïque.

Merci de m’avoir lu une fois encore.

                                                                           Francis.


[1]   Lire par exemple : «L’équation du nénuphar »  A.Jacquard.

Apostasie

Avertissement

Notre volonté n’est pas de faire du prosélytisme en matière d’apostasie mais bien de proposer un service purement administratif afin de vous aider dans votre démarche. Nous vous rappelons également que cette procédure n’a aucune incidence sur le financement des cultes.

Qu’est-ce que l’apostasie ? (Nous reprenons ci-dessous des extraits de la définition qu’en donne Wikipedia)

L’apostasie (du grec ancien ἀπόστασις (apostasis), « se tenir loin de ») est l’attitude d’une personne, appelée un apostat, qui renonce publiquement à une doctrine ou une religion. L’apostasie peut également signifier la renonciation de se soumettre à l’autorité représentant ladite doctrine (comme l’autorité religieuse ou celle d’un parti politique).

Dans le contexte religieux (le plus courant), l’apostasie signifie le renoncement par un individu adulte et responsable, à faire partie d’une organisation religieuse. Le renoncement sous la contrainte (politique, parentale…) n’est pas considéré comme de l’apostasie, il en va de même pour un individu qui perd ses facultés cognitives.

S’appuyant sur les lois issues des directives européennes, certaines personnes ayant été baptisées enfants, donc sans consentement, se font rayer des registres des « églises », ou tout simplement parce qu’elles ne veulent plus cautionner les propos de ces mouvements religieux. Cette procédure est communément appelée débaptisation.

ATTENTION Les procédures ci-dessous ne concernent que les personnes baptisées au sein de l’Eglise catholique romaine.

Cette procédure est entièrement gratuite.

Concrètement, pour les personnes baptisées dans la Province de Liège, votre demande doit être recopiée  sur papier libre et envoyée à l’adresse suivante: (Ni fax ni mail ne sont acceptés.) Vicaire épiscopal Raphaël Collinet, Rue de l’évéché, 25 à 4000 Liège

Il faut y joindre une enveloppe pré timbrée.

Exemple de déclaration:

Je soussigné(e)………………………………….domicilié(e) à………………………………………………………………………………………..

né(e) le…………………………….. à………………………………………………………………………………………………………………………..

baptisé(e) le…………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

à la paroisse de (adresse complète) …………………………………………………………………………………………………………………..

Exprime par la présente mon désir d’être radié(e) du registre des baptêmes, mes convictions philosophiques ne correspondant plus à celle des personnes qui, de bonne foi, ont estimé devoir me faire baptiser.

Dès lors, je vous charge d’effectuer les démarches nécessaires au bon aboutissement de ma requête légitime.

Date et  signature: ……………………………………………………

Pour les personnes n’étant pas domiciliées dans la Province de Liège,

nous vous invitons à consulter le site Web suivant: http://faml.be/

Euthanasie : un droit strictement réglementé

En Belgique, la loi du 28 mai 2002 relative à l’euthanasie régit l’acte d’euthanasie. L’euthanasie est reconnue comme un droit pour chaque malade à poser ses choix en termes de vie et de mort pour autant qu’il se trouve dans les conditions édictées par la loi.

Déclaration anticipée de volonté

On peut exprimer des intentions et des refus en matière de soins de santé et de fin de vie pour le cas où on ne serait plus en état de manifester clairement sa volonté (coma, par exemple) en rédigeant ce qu’on appelle une « déclaration anticipée de volonté ».

Dans une déclaration anticipée de volonté, le patient encore capable d’exprimer sa volonté demande de manière explicite que soit pratiquée l’euthanasie. Cette déclaration est valable si :

  • Elle a été rédigée selon le modèle de formulaire que prescrit la loi.
  • Elle a été établie ou confirmée moins de cinq ans avant le début de l’impossibilité pour le patient de manifester sa volonté.
  • Elle a été établie en présence de deux témoins majeurs dont au moins l’un n’a aucun intérêt matériel au décès.

Cette déclaration peut aussi désigner une ou plusieurs personnes de confiance qui le moment venu, mettront au courant le médecin traitant de la volonté du patient. Ces personnes de confiance cosignent le formulaire.

Le patient peut à tout moment retirer ou adapter sa déclaration anticipée de volonté. Elle ne sera de toute façon exécutée que si le patient est atteint d’une affection accidentelle ou pathologique grave et incurable, qu’il est inconscient et que son état est jugé irréversible.

Ces documents sont à déposer dans votre Administration communale ou ils seront enregistrés.

Les documents relatifs à la demande anticipée d’euthanasie sont téléchargeables sur le lien suivant:

https://www.health.belgium.be/fr/sante/prenez-soin-de-vous/debut-et-fin-de-vie/euthanasie

Déclaration de refus d’acharnement thérapeutique

Exemple de déclaration:

Déclaration de refus d’acharnement thérapeutique:

Date

Je soussignée Madame………………………… domiciliée à ……… née le ……………déclarer par la présente mon refus d’acharnement thérapeutique. C’est-à-dire que je refuse si mon état se dégrade :

-(tout ce que vous refusez que l’on vous fasse !)

Et je mandate Madame ou Monsieur de faire respecter ma demande auprès des Médecins  et différentes personnes responsables.

Fait à…….

Nom et prénom                                                                      Mandataire       Nom et prénom

Signature                                                                                  signature

Il est utile et nécessaire de  remettre un exemplaire au Médecin!!